FSG Chernex

1937

C’est en octobre 1937 qu’un groupe de jeunes entourés d’anciens gymnastes se réunit à la salle de Chernex pour constituer une section et le 8 novembre de cette même année, la première assemblée générale marque la naissance de la Société Fédérale, section de Chernex, appelée FSG Chernex.

La vie de la société n’était pas si différentes que de nos jours, elle était rythmée de manifestations, de concours, de rencontres amicales et parfois de moniteurs se plaignant du manque d’assiduité aux entraînements… Le premier concours se passe à la Fête Romande de Bulle en 1938, 10 gymnastes y participent. La première soirée est organisée le 12 novembre avec un groupe de pupilles et le premier drapeau confectionné par trois demoiselles est baptisé lors du bal.

Les premières années sont marquées par la deuxième guerre : la Mobilisation empêche 12 membres de prendre part aux répétitions, les bénéfices de la soirée de 1939 sont versé à l’œuvre d’entraide pour les mobilisés et la société doit faire face à des problèmes de restriction d’énergie.

Parmi les événements organisés au fil des années, nous remarquerons la tenue d’une soirée en collaboration avec La Jeune Harmonie et le club des accordéonistes, l’organisation d’une Kermesse de Printemps, d’un Bal des Vendanges, d’un match de quilles, de loto et la naissance du Tour de Chernex par équipes et individuels (1er Tour en 1952). A plusieurs reprise, la section est associée à des événements régionaux et cantonaux : première Fête Fédérale à Berne en 1947, organisation de la Fête cantonale Vaudoise de lutte libre en 1954, la première Fête au Village organisée par La Société de Développement en 1973, le concours individuels organisé par les sections du Cercle de Montreux pour fêter la création du Stade de la Saussaz à Chailly (1975), le premier Marché folklorique à Chernex en 1978. La même année, la section reçoit l’assemblée annuelle des délégués de l’Association régionale de l’Est à la salle de gym à Chernex et en 1982, le porteur de la bannière du Jubilé de la Société Fédérale de Gymnastique traverse le village sur une “Tzergos”. Venu de Chillon, cet emblème est transmis à Chailly pour ensuite poursuivre son Tour de Suisse.

Pour son 25e anniversaire (1962) la société convie les membres à Turin pour deux jours de vacances dans une ambiance folle et en 1982, c’est une sortie à ski au Chalet de La Planiaz qui est offerte aux pupillettes et jeunes gymnastes pour récompenser leurs engagements aux différentes manifestations.

En 1963, Le Tour de Chernex est abandonné, les actifs préfère les engins à l’athlétisme.

Les achats de matériel et le confort de la salle sont aussi des sujets de préoccupation : installations de grillages dans la salle en 1956 et achat d’un tremplin artistique à ressort en 1966 et de barres asymétriques en 1969. La même année, la Commune met à disposition des douches modernes au sous-sol avec un mode d’emploi… Suite à cette amélioration, le comité envisage la création d’un local de matériel en annexe à la salle. En 1970, on baptise les trainings uniformes des 12 actifs lors du cortège de la Fête Cantonale Valaisanne à Martigny.

En 1983, la soirée devient “les soirées”, programmées le vendredi et le deuxième samedi de novembre. La société fête son jubilé lors de la Fête au village en 1987.

Au niveau des groupes, l’évolution suit l’augmentation des membres. D’un groupe d’actifs au départ, s’y ajoute un groupe de dames qui crée une sous-section en 1942 et des pupilles et pupillettes. 1976 marque la création du groupe agrès filles : ce sera pratiquement l’équipe de compétition de la section…A partir des années 80, voyant les groupes jeunesses grossir chaque année, une gymnastique spécifique à des classes d’âge distinctes s’organise, un groupe d’actives est formé et la section voit son collège de moniteurs et monitrices s’agrandir pour encadrer tout ces membres. Le groupe juniors existe depuis 1987.

Le membres fondateurs :

Aubort Roland, Balmer Albert, Besson Marius, Bolay Pierre, Borretti Newton, Chevalley André, Chevalley Gustave, Chevalley Robert, Gmehlin Roger, Grossenbacher André, Krenger Charles, Mayor Ernest, Salvi Pierre, Siegrist André, Vallino Armand, Varretta Dante, Viquerat Louis et Wehrli Edouard.

“Puissent les gymnastes d’aujourd’hui connaître autant de bonheur qu’eux dans la poursuite de leur noble et belle mission”

Actuellement

Membres

Moniteurs

Ans d'expériences

 

Jeunesse et Sport

Nous avons des moniteurs certifiés J+S